Conclusion

 

 

 

L’infiltration du pétrole dans tous les aspects de notre société ne fait qu’augmenter notre dépendance. Certes, il a permis l’évolution des civilisations, mais il n’en reste pas moins une énergie en voie d’épuisement, à court ou moyen terme.

Nous sommes tous témoins de l’implication du pétrole dans une partie importante de notre vie : il faut ruser pour être capable de le trouver et de l’extraire, être capable de le transformer sous des dérivés (carburants) et autres produits de notre quotidien (cosmétiques, matériaux…), et trouver des réelles alternatives aux impactes environnementaux que le pétrole entraine sur la biodiversité.

Ainsi, il serait judicieux de tirer toutes les conséquence de notre sur-dépendance :

Voulons-nous continuer à nous entre-tuer, à nous plonger dans la panique et dans un blocage économique mondial dès lors que les raffineries sont en grève ?

En cela, l’Homme doit changer sa manière de penser et raisonner sur le long terme, plutôt que d’être attiré par les profits immédiats du pétrole. Développer des énergies écologiques et plus respectueuses de l’environnement sont le défi de demain… 

 

 

Un petit remerciement à Mr Lamranie et Mr Mace qui nous on encadré et conseillé dans le cadre du TPE. Merci à Mme Gremillet et à Mr Marcou.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site