Les conséquences de l'utilisation de pètrole

a) Les effets directement liés à la surconsommation du pétrole

   Matière première incontournable, le pétrole est partout et sous diverses formes ; c’est lui qui fait avancer nos voitures, décoller nos avions,   naviguer nos bateaux, c’est lui qui chauffe nos maisons, qui fait tourner nos usines. Ces activités humaines intensives ont pour effet de produire du gaz carbonique   (7.1 milliards de tonnes de carbone par an), lequel est rejeté dans l’atmosphère et contribue au phénomène appelé « effet de serre », autrement dit au réchauffement climatique.

   Plus la consommation de pétrole augmente, plus l’effet de serre est important. C’est justement la molécule de CO2 qui fait le lien entre surconsommation du pétrole et augmentation de l’effet de serre dans l’atmosphère.

    L'expression "effet de serre'' est employée usuellement dans le sens d’effet de serre "anthropique '', qui désigne le réchauffement global du climat attribué à l'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre, résultant de l'accroissement de leurs émissions dues aux activités humaines.

   C'est donc un phénomène d'échauffement de la surface de la Terre et des couches basses de l'atmosphère, dû au fait que certains gaz de l'atmosphère (CO2, CH4…) dit gaz à effet de serre, absorbent et renvoient une partie du rayonnement infrarouge émis par la Terre.
L'effet de serre est donc un phénomène naturel à l'origine du maintien de la température de l'atmosphère. Elle agit comme un filtre qui laisse passer certains rayons lumineux du soleil et retient suffisamment de chaleur pour assurer à la Terre une température propice à la vie.

   Schématiquement, la terre reçoit à la fois un rayonnement provenant directement du soleil et un rayonnement réfléchi par l'atmosphère, ce qui entraîne une élévation des températures moyennes à la surface.

Le schéma suivant illustre ce phénomène:

 

 

Le phénomène de l'effet de serre

 

   Ces activités humaines seraient, du fait de la libération dans l'air de gaz à effet de serre, à l'origine d'une augmentation du phénomène. L'augmentation incontrôlée de l'effet de serre pourrait provoquer selon les pires prévisions une élévation de la température du globe jusqu'à 10°C en moyenne d'ici à 2150 si rien n'est fait pour diminuer les rejets humains de gaz à effet de serre.

   L’Homme a longtemps utilisé et exploité le pétrole de manière intensive, sans se soucier de l’avenir. Il en paye maintenant les conséquences et la dure réalité future inquiète beaucoup…

 

   En effet, il y a de quoi s'inquiéter. Le réchauffement climaque se traduit aussi par la fonte des glaciers au pôle sud qui devrait provoquer une augmentation du niveau des mers et des océans. En effet, contrairement au pôle nord, les glaces du pôle sud se sont formées sur un continent. On peut craindre que les réfugiés climatiques seront de plus en plus nombreux et devraient être près de 92 millions selon les dernières estimations. Sans compter le dérèglement de certains courants marins, le plus célébre d'entre eux étant le Gulf Stream. Il s'agit d'un courant chaud qui parcourt l'Atlantique. C'est aux alentours de Terre - Neuve (au nord de l'Amèrique) qu'il rencontre les eaux froides et tièdes du Labrador, favorisant la formation des bancs de poissons. Il permet  aussi d'avoir des températures douces en Europe Occidentale.Le Gulf Stream joue donc un rôle important pour le confort "climatique humain" et dans l'écosysteme.   

 

Courants marins du Gulf Stream

Courants marins du Gulf Stream

 

   Le réchauffement climati que participe activement à l'extinction de certaines espéces d'animaux et de végètaux.  

C'est un véritable suicide écologique.                                          


  Animaux menacés par le réchauffement climatique

 

   L'Homme a deja eu affaire à de nombreuses rebellions de l'environnement, surtout en 1998 : des innondations au Soudan, Bangladesh, Chine, Philippine, Inde, Niger, Mexique ( il y a eu plus de 6 027 morts en tout ); sans compter le nombre impréssionnant de cyclones et feux de forêts. Certes, ces aléas climatiques ne sont pas provoqués exclusivement par l'Homme, mais ils sont surment favorisés par les activités humaines.

L'espèce humaine en paye les conséquences depuis plusieurs années. 

 

Innondation au Mexique

 

   Mais c'est aussi dans les villes que va se poser le probléme des particules de carbone. C'est le cas par exemple à Pékin, capital du pays " champion de monde" de la pollution. La présence trop grande du carbone dans notre atmophère entraine aussi une recrudescence des maladies respiratoires (asthme, bronchiolite) dans les grandes villes depuis ces dernières années.

  Deplus, ce trop de carbone dans l'atmosphère aura un impact plus ou moins grand sur le cycle du carbone. Il s'agit d'un cycle qui contribue à la régulation et à la dégradation du carbone par divers moyens.Il résulte d'interactions entre les êtres vivants (animaux et végétaux) : Le carbone est utilisé pour la photosynthése des plantes. Celles-ci seront mangées par les herbivores, ainsi le carbone se retrouve dans leur organisme. Si un prédateur mange cet herbivore, il ingère alors le carbone. Enfin lors de la mort du prédateur, le carbone est rélaché dans l'atmosphère durant sa décomposition. Le revoilà dans l'atmophère...et ainsi de suite.

   Outre les conséquences liées à l'utilisation directe du pétrole, l'Homme doit aussi s'occuper de toutes les autres conséquences indirectes. Elles sont aussi destructrices de notre planète et de son fragile environnement...

Pour commenter cette partie

b) Les effets indirects de l'utilisation du pétrole 

 

   Les effets indirectement liés à son utilisation sont aussi importants que les conséquences directes car le pétrole est présent partout dans notre vie.

   C'est tout d'abord son transport qui pose de nombreux problémes.Les marées noires en sont l'un des exemples les plus frappant. Les pétroliers et autres cargos qui sillonnent les mers et océans du monde procédent parfois à des dégazages clandestins. Cela entraîne une "mini-marée noire". Cependant les mesures actuelles sont trés sévères et il n'est pas rare de voir les capitaines des navires payer de fortes amendes (jusqu'à 750 000 euros). Les marées noires sont catastrophiques car elles menacent la biodiversité des côtes. Les particules d'hydrocarbure engluent les animaux qui viennent respirer à la surface de l'eau ou encore les oiseaux qui plongent pour y pêcher leur nourriture.    

 

Dégazage "sauvage" et ces conséquences sur la faune

   Le pétrole devient alors toxique de part l'absorption de la molécule qui se lie à l'ADN. Cela provoque un déréglement des cellules. Beaucoup d'organismes meurent d'asphyxie et du manque de dioxygéne utilisé dans la décomposition de pétrole dans l'eau. Ce qui entraîne une remise en cause da la chaîne alimentaire.En effet l'absorption d'espèces filtreuses ( comme le plancton ) dans lesquelles s'accumulent les toxines entraîne la contamination de certains gros mamifères (baleines) et donc leur décès. Cependant certaines éspèces de levure et de micro-algues appellées "hydrocarbunoclastes" possèdent des enzymes capables de digèrer les molécules présentes dans le pétrole par des phénomènes d'oxydation. La nature participe donc à la dégradation et à la disparition du pétrole. 

   On peut citer pour exemple le naufrage de l'Erika en décembre 1999 qui sombre au large du Finistère à 400 mètres des côtes qui seront souillées pas 20 000 tonnes de fioul lourd. Ou encore l'explosion de la plate forme off-shore Deepwather Horizon le 20 avril 2010 située dans le sud-est de la Lousiane.Entre 1600 et 2500 tonnes de pétrole brut s'en échappe alors chaque jour,qui souillent plus de 100 kilométres de côte de la Lousiane à l'Alabama.

   Ainsi, après une marée noire il faut du temps, de la patience et une intervention positive de l'Homme pour que la nature reprenne progressivement le dessus.

Le pétrole est une ressource tant convoitée qu'il donne lieu à des conflits géo-politiques souvent violents. 

  Guerre du Golfe    La Guerre du Golfe, conflit qui oppose depuis les années 1979 les nations présentes en Irak, peut illustrer ce propos. Deux guerres ont eu pour cadre le Golfe Persique et pour cause, l'exploitation de pétrole car depuis 1930 il a profondément boulversé le destin de l'Arabie. Les Etats-Unis sont la puissance étrangère la plus reprensentée en Irak. Les américains mettent en avant la lutte contre le terrorisme pour expliquer leur intervention. En fait, on peut émettre l'hypothése selon laquelle leur présence et le contrôle de l'exploitation du pétrole sont étroitement liés. La plupart des historiens pensent qu'il s'agit d'une couverture pour exploiter et donc contrôler les réserves pétrolières. Il y aurait donc un lien entre guerre des nations et présence du pétrole ... En ce propos, on montre vraiment la réelle dépendance humaine vis-à-vis de cet or noir tant convoité. Le film Syriana, est également un excellent exemple de l'enjeu géopolitique qui se joue autour de pétrole, dans les pays arabes. C'est pourquoi, je vous invite à aller lire l'article consernant le film pour avoir plus d'informations.

 

 Enfin, l'une des causes indirectes de l'utilisation du pétrole, la plus visible au quotidien est le probléme des déchets et de leur traitement. Il est facilement visible de constater qu'il s'accumule un peu partout dans les villes. Rappelons-le, le plastique est composé de pétrole: par exemple un globet en plastique contient 3.2 g de pétrole. Pourtant, on utilise que 4% de la production mondiale de pétrole pour la fabrication du plastique.

 

Illustration de la présence des sacs plastiques jusque dans nos océans

L'opinion publique et les politiques commencent à prendre la probléme au sérieux. Ainsi, les scientifiques cherchent à modifier la composition du plastique pour limiter sa dégradation dans l'environnement. Lidl, hard discount alimentaire, a bien compris cet enjeu en faisant passer ses bouteilles d'eau de 1.5 litres à 2 litres, permettant une économie de 15% d'emballage et donc de pétrole. Il se pose aussi le probléme des sacs plastiques. Souvent, ils sont avalés en  mer par les animaux marins à l'exemple des tortues .lIs provoquent alors la mort d'espèces déja menacées par le réchauffement climatique. Mais il est quand méme important de noter les efforts faits par les grandes surfaces qui ont remplacé les sacs plastiques par des sacs payants et biodégradables.

 

 

   Le pétrole est devenu tellement incontournable et stratégique qu'il représente un enjeu économique et politique majeur, qui passe bien avant la préservation de l'environnement. En effet, celui qui possède et exploite les champs de pétrole est celui qui peut imposer sa vision aux autres. Son utilisation sous diverses formes est présentée comme une évolution, une amélioration des conditions de vie: Les conditions humaines l'ont toujours emporté sur l'environnement. Ainsi, la gestion du pétrole ne doit pas se faire à court terme en ne voyant que les profits immédiats et sans analyser les conséquences dramatiques et irréversibles sur l'environnement d'une utilisation intensive et non encadré.  

Pour commenter cette partie

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×